Langue - 言語

La Section Japonaise du Lycée International

Elle a été créée en 1993, et le Lycée lui-même en 1953. C’est donc une section jeune, et c’est la seule section asiatique du campus. Elle y occupe une place originale et cruciale pour le caractère international du Lycée.

La section en quelques chiffres :

  • 189 élèves au total  (131 familles)   Décembre 2015
  • De la maternelle (La moyenne section~) à la terminale
  • 8 enseignants japonais diplômés et expérimentés

Le projet éducatif

La section vise à doter l’élève d’un niveau de japonais équivalent à celui de sa langue maternelle, et d’une connaissance et compréhension profondes de la culture et de la société japonaises.

Il ne s’agit pas d’enseigner le Japonais, mais de donner à l’élève, en tant que membre de la communauté du peuple japonais, le sens commun et l’aisance culturelle correspondants. Bien entendu, procurer ce bagage dans un pays étranger, la France en l’occurrence, suppose de surmonter nombre de difficultés, mais c’est ce à quoi sont formés nos enseignants.

Contenu de l’enseignement japonais

  • les cours utilisent les manuels scolaires japonais
  • tous les enseignements sont Japonais et titulaires de diplômes d’enseignement japonais
  • l’enseignement inclut :
    • 6 heures de Japonais en maternelle et en primaire,
    • 4 heures de Japonais et 2 heures d’histoire-géographie au collège,
    • 6 heures de Japonais et 4 heures d’histoire-géogrpahie au lycée.

Veuillez noter que les classes maternelles accueillent les enfants de la section uniquement pour les cours de Japonais, les enfants devant fréquenter un établissement français proche pour le reste de l’emploi du temps.

Recherche éducative

Le corps enseignant s’informe en permanence de l’enseignement français et des moyens de conduire en parallèle les deux langues, en conciliant les méthodes de travail.

Le passage des saisons « à la Japonaise »

Cerf-volants, fête de la voie lactée, cueillette des châtaignes,… nous maintenons avec vigueur les étapes traditionnelles qui ponctuent le passage des saisons.

A chaque nouvelle année, nous battons et partageons le mochi, nous organisons le tournoi des cartes-poèmes, nous calligraphions notre inspiration du premier jour en de grands idéogrammes porteurs de promesses.


Aller au haut